Vous êtes ici : Accueil >> Actualites      
             
 
 
Espace Multimédia
     
   
Bibliothèque  
----------------------------------------------------------
   
Photothèque  
----------------------------------------------------------
   
Vidéothèque  
     
 
Newsletter
     
  Inscription à la newsletter  
     
 
Nom :
E-mail :
 
 
     
   
     
 
 
Cycle de Conférences
 
 

Jeudi 21 juin 2018

 
         
 

Conférence :

 

Cartésianisation des formes: une Modèlisation Mathématiques pour le traitement du cancer

Par M. Nourddin SAIDOU

 

 
 

Abstract

 

Intuitivement quelle est la forme la plus simple ?


Le mot cartésien ou « Cartésianité » fut naissance avec la philosophie de Descart (1596–1650). Il a été à la base d’une doctrine se basant sur le rationalisme,entre autres, la recherche de la vérité par la raison.

 

Parmi d’autres, Sigmund Freud avait aussi abordé cette notion de point de vue psychologique pour étudier l’énigme des pensées chez l’homme. D’autres aspects du mot cartésien ont été utilisés dans la géométrie mathématique à savoir les cordonnées cartésiennes et les référentiels cartésiens.

 

Dans ce premier travail, on se propose d’assoir de nouveaux fondements mathématiques pour une nouvelle théorie, plus généralisée qui portera le nom de « L’analyse cartésienne ». Il s’agit au début de définir et caractériser une forme cartésienne dans un espace topologique qui peut être de dimension infinie. A l’issue de ces définitions, on abordera les propriétés géométriques et fonctionnelles de telles formes qui s’avèrent plus faciles d’usage que des formes quelconques.

 

Une première application est d’appliquer cette théorie au traitement du cancer.

 

Sachant qu’il est impossible de couvrir une forme ou région cancéreuse par des sphères de diamètres différents sans qu’il y ait un reste, on fait recours à une méthode de pavage cartésien.

 

En fait, le problème revient aux frontières qui sont souvent courbées et difficiles à maîtriser. De ce point, on a eu l’idée de penser à une technique de « cartésianisation » de forme, en d’autre termes, travailler sur une forme délimitée par des lignes droites, plans, ou hyperplans, ainsi, la couverture par des carrés, des triangles ou des remplissant cartésiens serait facile.

 

     
         
 

 

 

 

M. Nourddin SAIDOU

 

Professeur chercheur : INSA – Euro-Méditerranée de Fès

 

Au département des mathématiques Faculté des Sciences , Université Moulay Slimane, 10h00.

 

 


 
         
         
     
         
 
 
 
 
 
 
 
Événements UEMF
 
     
Cycle de Conférences
     
 

14-septembre-2015

- Frédéric CHARILLON

 
   
 

5-juin-2015

- Philippe TANGUY

 
   
 

30-mai-2015

- M. Nicolas Hulot

 
   
 

12-mai-2015

- Wajih Maazouzi

 
   
 

14-avr-2015

- Bernard Drévillon

 
   
 

02-avr-2015

- Pr. Jean Marie Lehn

 
   
 

26-mar-2015

- Pr. Thum Bernd

 
   
 

27-fev-2015

- Mme Catherine Bréchignac

 
   
 

27-fev-2015

- M. François Guinot

 
   
     
  [ Voir tout]  
     
     
 
     
   
     
  [ En savoir plus ]